Visioconférence holographique : vous n’allez pas en croire vos yeux !
26 juin 2015

Innovation

Visioconférence holographique : vous n’allez pas en croire vos yeux !

La visioconférence en 3D n’est plus un rêve, avec plusieurs solutions déjà sur le marché. Et les applications peuvent s’étendre bien au-delà de la simple réunion de travail.

Le futur de la visioconférence est en marche. Cette technologie permet de capter, transmettre et restituer en 3 dimensions un environnement, un objet ou des personnes, ce qui donne du relief aux échanges… même à distance.

 

Des participants qu’on pourrait presque toucher

Les salles de conférences créées par la société DVE (Digital Video Enterprises) sont parfaitement adaptées aux démonstrations : les participants interagissent avec des objets 3D, qui semblent comme suspendus dans les airs. Et Microsoft n’est pas en reste. Des applications telles que Lync et Powerpoint peuvent fonctionner en mode réalité augmentée, avec une image projetée sur une vitre inclinée qui n’a pas de bords facilement visibles. De quoi occulter le côté « écran » et donner une impression de réalisme.


Des applications dans le monde de la santé ou des jeux vidéo

Le laboratoire canadien Human Media Labs a lui mis au point un système permettant aux interlocuteurs de s’observer à 360°, en taille réelle. Les deux participants se placent chacun de leur côté dans un cylindre de 1,8 mètres de hauteur, un « pod » surmonté de 6 capteurs Kinect*. Une version commerciale de ce système pourrait voir le jour d’ici 2017 pour un montant d’environ 5 000 dollars.

Ce laboratoire a été plus loin dans la démarche et utilisé l’écran cylindrique pour créer BodiPod. Cette application présente un modèle en 3D de l’anatomie du corps humain qui peut être exploré de façon interactive, par des contrôles gestuels (enlever la peau par un simple pincement de doigts ou voir un organe en particulier) et des commandes vocales.

 

D’autres usages sont envisageables : dans le domaine du sport, la visioconférence holographique permettrait d’examiner le corps sous tous les angles et d’améliorer les gestes. Et de façon plus ludique, les hologrammes pourraient remplacer les avatars dans les jeux vidéo, pour un réalisme encore plus renforcé.

 

* Périphérique conçu par Microsoft, initialement destiné à la console Xbox 360. 

 


Yoann KOLNIK
Yoann KOLNIK

Yoann KOLNIK est Responsable Marketing. Ses grandes passions dans la vie : le running et les voyages. Il s’est lancé le défis de faire les 20 kilomètres de Marseille Cassis et adore voyager dans les pays d’Afrique noire comme le Gabon, le Kenya, la Tanzanie… C’est aussi un homme qui aime beaucoup la littérature de science-fiction, fantastique, et particulièrement les œuvres de David Gemmell. Son gadget préféré ? Son smartphone, son fidèle compagnon au quotidien.

Pour être informé en temps réel

X

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies tiers pour réaliser des statistiques de visites et améliorer l’interface du site internet. Pour vous opposer au dépôt de cookies ou pour d’avantage d’informations, veuillez vous référer à notre politique de confidentialité

Accepter
Refuser