Qu’est-ce qu’une innovation disruptive ?
Publish: 28 juin 2016 Innovation

Qu’est-ce qu’une innovation disruptive ?

Etes-vous disruptif ? Avec tous les changements technologiques à l’œuvre, le terme de disruption n’a jamais été autant utilisé.

Cette notion porte un sens très fort, ne serait-ce qu’au travers de son orthographe très proche du mot « rupture ». Cela tombe bien, car Jean-Marie Dru, cofondateur de l’agence de communication BDDP,  qui a créé ce concept et déposé la marque « Disruption » en 1992, juge à longueur d’interview que « l’innovation disruptive est une innovation de rupture, par opposition à l’innovation incrémentale qui se contente d’optimiser l’existant ».

Autant dire qu’avec la révolution numérique à l’œuvre, les modèles disruptifs ne sont pas qu’une image de l’esprit. A l’échelle des télécommunications, des dispositifs ultra répandus comme les box internet ont été un véritable bouleversement en leur temps, tout comme l’avènement, et aujourd’hui la généralisation des communications sans fil. L’établissement de standards comme le Wi-Fi et la montée en puissance des objets connectés sont une nouvelle étape dans la transformation profonde des modes de communication.

L’américain Clayton Christensen, professeur à Harvard et grand promoteur du concept d’innovation disruptive, estime que cette dernière se caractérise « par un accès massif et simple à des produits et services jusqu’ici difficilement accessibles ou coûteux ». Avec l’abaissement des coûts matériels et logiciels, et la création de nouveaux modèles et de nouveaux usages, la disruption est partout. Et elle soulève même des débats, pour savoir si Apple et aujourd’hui Uber sont des modèles disruptifs…

 


Michael COHEN
Michael COHEN

Michaël Cohen est Responsable du Développement Stratégique. C’est un fervent utilisateur de technologies numériques, à la fois matérielles (serveurs NAS, balance connectée, hifi dlna…) et logicielles (uber, instagram, agar.io, wordament, citymapper ou twitter). Plus original, c’est aussi un passionné des thés rares. Grâce aux nouvelles technologies, il peut aller les dénicher directement à Taiwan, au Japon et en Chine, et parfois même, directement chez les petits producteurs. Même s’il a de nombreux gadgets, ses favoris restent tout de même le couple formé par son « casque audio antibruit et son lecteur portable FLAC (et non MP3 !) audiophile ». Ils le suivent partout et lui permettent de profiter d’une qualité audio inégalable !

Pour être informé en temps réel

X

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies tiers pour réaliser des statistiques de visites et améliorer l’interface du site internet. Pour vous opposer au dépôt de cookies ou pour d’avantage d’informations, veuillez vous référer à notre politique de confidentialité

Accepter
Refuser
X
Paris rental week