Le e-Learning, meilleure option pour la formation aujourd’hui ?
15 novembre 2019

Cybersécurité

Le e-Learning, meilleure option pour la formation aujourd’hui ?

Composé du préfixe « e » pour Internet et du mot « learning » qui signifie l’apprentissage en anglais, le e-Learning se définit simplement comme la formation sur Internet. Du fait de la démocratisation de cette pratique la formation classique en présentiel est-elle en voie de disparaître ?

 

E-Learning quésaco ?

Le e-Learning est un mode d’apprentissage à distance, grâce auquel l’apprenant dispose de contenus pédagogiques en ligne (Internet, Intranet). L’objectif comme toute formation, quelle qu’elle soit, est le développement de ses connaissances et parfois la reconnaissance de ses compétences avec l’obtention de certifications. Les plateformes de e-Learning peuvent proposer des vidéos, animations, textes, tests et bien d’autres outils novateurs. Les acronymes (MOOC, SPOC, COOC…) se multiplient dans ce domaine pour une offre toujours plus segmentée : groupes restreints, gratuité, formations académiques avec des innovations importantes.

Pour être plus précis le MOOC veut dire Massive Open Online Course, il caractérise des cours dispensés uniquement en ligne, gratuits et accessibles à tous par inscription. L’ANSSI (Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information) a, par exemple, proposé un MOOC nommé SecNumacadémie qui a pour objectif de rendre accessible la cybersécurité. Quant au SPOC (Small Private Online Course), c’est un cours privé en ligne et en petit groupe. Le concept se définit comme une évolution hybride des MOOC par les milieux académiques. Enfin, le COOC (Corporate Online Open Course) est un cours en ligne dispensé par une entreprise auprès d’une communauté d’apprenants. C’est une version privée du MOOC.

 

Deux types d’e-Learning : asynchrone ou synchrone

Le e-learning peut être pratiqué de deux manières.

–  Asynchrone, c’est-à-dire que chacun peut apprendre à son rythme, avec un échange d’informations en différé. Il n’y a pas de contraintes d’horaires de connexion par exemple.

–  Synchrone c’est-à-dire qu’elle s’effectue via des modes de communication nécessitant une connexion simultanée (forums, web conférences ou chats par exemple).

Grace à cette souplesse dans la possibilité d’apprentissage l’e-Learning permet de s’adapter à chaque individu selon sa convenance.

 

Les avantages du e-Learning

Le e-Learning possède de nombreux avantages.

–        On peut citer la diversité des appareils configurés pour y participer : ordinateurs, tablettes, mobiles…

–        La disponibilité des services : l’apprenant peut avoir accès à la plateforme à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit.

–        La formation au rythme de l’apprenant, ce qui permet à tous types de profils d’y prendre part.

–        L’apprentissage peut se faire de manière ludique et pédagogique (vidéos, tests, mise en situation…) la diversité des outils permet de ne pas lasser l’internaute.

–        L’e-learning permet de réduire les coûts autant pour l’entreprise qui le propose (pas de formateur à mobiliser, pas de locaux), que pour l’apprenant (pas de frais d’hébergement ou de déplacement).

–        Cette manière d’apprendre permet d’assurer un contenu similaire à tous les apprenants et surtout les mises à jour se font de manière régulière.

–        Enfin, il assure un meilleur contrôle des connaissances et des suivis pédagogiques. Pour l’entreprise qui propose cette solution, le reporting et l’analyse des résultats est automatisée ce qui est un gain de productivité pour les équipes.

 

Quelles en sont les limites ?

Des limites au e-Learning peuvent être ressenties du côté de l’apprenant, si les outils informatiques ne sont pas à la portée de tous : la plateforme doit donc être simple et intuitive pour toucher un public large.

A l’inverse d’une école classique, il nécessite une autodiscipline et une implication importante car l’élève apprend en autonomie.

Concernant l’aspect humain, il n’y a pas de contact avec le formateur et les communications sont impersonnelles.

Il est également fondamental de s’assurer que les apprenants retiennent bien les modalités d’évaluation autant sur le court que sur le long terme.

 

Présentiel,  e-learning ou blended learning ?

La formation en présentiel a du mal à s’adapter à la digitalisation des entreprises, ainsi qu’à l’évolution des produits et des services de l’entreprise, ce qui en réduit l’efficacité. En terme d’innovation, cette dernière peine à sortir du lot.

De son côté, la formation en ligne sort son épingle du jeu, mais les aspects humains et physiques sont mis de côté.

Une combinaison des deux serait-elle idéale ?

Le Blended Learning est justement un mélange entre le e-Learning et la formation classique. Cet apprentissage hybride concentre le meilleur des deux types de formation évoqués et est devenu une méthode de plus en plus prisée et très efficace.

 

Quelle est la meilleure méthode à adopter ?

Cela dépendra énormément du sujet et du public à adresser. En cybersécurité, par exemple, il est important de rappeler que la formation continue de ses collaborateurs est un premier et important rempart aux attaques. La formation, qu’elle soit en ligne, présentiel ou mixte y joue un rôle crucial. Dans ce cas, une campagne de blended learning maximise les chances d’assimilation.

Prenons l’exemple d’une campagne de sensibilisation à la cybersécurité, avec un parcours personnalisé selon les profils des apprenants et les besoins métier. Le programme d’apprentissage serait découpé comme suit :

–        Du présentiel pour personnaliser les cours, aller plus loin et identifier les collaborateurs qui peinent à comprendre certains sujets pour ne laisser personne de côté.

–        Du contenu en ligne (modules de cours, vidéos, pictogrammes etc.) qui permettent d’apprendre, d’ancrer, de revoir et de partager l’information apprise.

–        Des questionnaires d’évaluation pour valider les connaissances.

–        Des retours d’expérience pour échanger et capitaliser.

–        Des jeux et compétitions afin de se challenger et d’apprendre en s’amusant.

Tous ces éléments font de ce programme fictif un blended learning riche et varié, qui permettra s’assimiler au mieux l’information transmise.

 

Avant de savoir quelle méthode choisir, il faut donc définir ses objectifs et connaitre sa cible.

Pour certains secteurs/thématiques et objectifs, l’interaction avec un formateur est indispensable, quand dans d’autres cas, le digital seul est amplement suffisant, alors que dans certains autres mixer les dispositifs apportera les résultats les plus probants !


Caroline MARTIN
Caroline MARTIN

Chargée de communication

Caroline MARTIN est chargée de communication chez Sysdream, la division cybersécurité d’Hub One. Dans la vie, Caroline est une passionnée de cuisine du monde particulièrement asiatique. Aussi aime-t-elle approfondir ses connaissances lors de salons et expositions en tous genres. Son application favorite est sans doute Spotify qui lui permet d’écouter ses musiques favorites mais aussi de découvrir de nouveaux artistes.

Pour être informé en temps réel

X

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies tiers pour réaliser des statistiques de visites et améliorer l’interface du site internet. Pour vous opposer au dépôt de cookies ou pour d’avantage d’informations, veuillez vous référer à notre politique de confidentialité

Accepter
Refuser