« Évolution du marché de la PMR (Professional Mobile Radio) : la fin du Talkie-Walkie ? »
9 juillet 2020

Analyse

« Évolution du marché de

la PMR (Professional Mobile Radio) : la fin du Talkie-Walkie ? »

Avant de parler de sa perte, de sa disgrâce, de son extinction… parlons un peu de cet aïeul, sage parmi les sages, qui n’a jamais cessé d’être au cœur de nos activités les plus professionnelles, les plus opérationnelles, loin des mondanités quotidiennes autour du brillant smartphone et de la jeune 5G.

 

C’est une histoire qui débute au 20e siècle, avec l’invention en 1943 du Talkie-Walkie par Motorola, en réponse à des besoins de communications en mobilité du grand public, mais surtout des professionnels. Ce sont ces acteurs du monde de La Défense, de la sécurité, mais aussi de la santé, de la logistique, du transport, du bâtiment, de l’énergie et des grands sites d’activités industrielles ou recevant du public (ERP) qui restent encore aujourd’hui les clients et prescripteurs fidèles de ce mode de communication.

 

Intégré au cœur même des processus métiers les plus opérationnels, le Talkie-Walkie est avant tout un mode de communication éprouvé, permettant de communiquer en mobilité avec des groupes d’utilisateurs fermés, sans délai, à travers des fonctionnalités phares que sont le Push To Talk, l’appel de Groupe ou l’appel instantané/sans décroché.

 

————————————————-

« Le terminal et ses accessoires dédiés aux activités opérationnelles

restent une composante majeure du Talkie-Walkie »

————————————————-

 

À travers les années, d’autres fonctionnalités ont renforcé son caractère opérationnel et répondu aux nouveaux besoins de ses utilisateurs : des communications voix priorisées, à travers la préemptivité des appels, un pilotage centralisé de son activité à travers le radio dispatching ou encore l’introduction de la DATA à travers des services de messages texte ou status.

 

Impossible de parler du Talkie-Walkie sans parler des terminaux et accessoires dont les caractéristiques spécifiques permettent encore aujourd’hui de satisfaire les exigences de ses clients et de leurs activités  terrain. Du portatif durci avec des touches mécaniques pour permettre une utilisation « en gardant ses gants et sans risque de casse », aux terminaux embarqués dans les véhicules avec antenne déportée sur le toit pour une communication mobile sécurisée, le terminal et ses accessoires dédiés aux activités opérationnelles restent une composante majeure du service Talkie-Walkie.

 

 

Des réseaux mobiles le plus souvent indépendants

Aujourd’hui, ce mode de communication est avant tout un marché : la PMR (Professional Mobile Radio), dont le chiffre d’affaires est estimé à 600 millions d’euros, avec une croissance annuelle estimée à 11%.

 

————————————————-

« Près de 25 000 réseaux PMR ont fait l’objet

d’une autorisation par l’ARCEP en 2018 »

————————————————-

 

Ces réseaux mobiles professionnels sont le plus souvent des réseaux mobiles indépendants avec une couverture locale ou régionale, exploités par des professionnels pour leurs usages professionnels. Selon l’ARCEP, près de 25000 réseaux PMR ont fait l’objet d’une autorisation en 2018, auxquels s’ajoutent les utilisations dans les bandes « libres », non soumises à autorisation individuelle.

 

De la RATP au Grand Port Autonome du Havre en passant par les centrales électriques, ces réseaux mobiles professionnels sont utilisés par des entreprises de tailles importantes, mais aussi par des professionnels indépendants (sécurité, gardiennage…) et également par certains services de l’État, collectivités locales et établissements publics. Des réseaux, des fréquences et des flottes de terminaux le plus souvent gérés « en propre » par des entreprises qui souhaitent une solution de communication dédiée permettant de répondre à leurs besoins privés, en matière de service, de couverture et de contrôle

 

Avec la 4G/5G privée, la PMR a l’avenir devant elle

Ces réseaux, passés de l’analogique au numérique (TETRA, ACROPOL, DMR…) pour la plupart au début des années 2000, ont permis d’amener la PMR dans le 21e siècle en l’interconnectant un peu plus avec le reste du monde. Cependant, l’ANFR (Agence Nationale des Fréquences) constate qu’une majorité de professionnels de la PMR se contentent encore d’utilisations bas débit, comme les SMS, les services de géolocalisation ou de protection du travailleur isolé (PTI).

 

Alors, le passage au numérique est-il suffisant pour assurer la pérennité du PMR face, ou à côté, d’un marché mondial de la communication mobile qui ne cesse de croitre, qui ne cesse d’unifier (la voix/data, les terminaux, les interconnexions réseaux…), qui ne cesse d’évoluer (smartphone, applications, tchat, réalité virtuelle augmentée…) ? D’autant que la pérennité du PMR est déjà fortement émoussée par l’obsolescence d’un bon nombre de ses infrastructures en place.

 

Non, sans aucun doute. Cependant, la piste la plus sérieuse et concrète pour l’avenir de la PMR est l’avènement de la 4G/5G privée en 2020. En normant et en intégrant les services de Mission Critical (MCPPT, MCDATA et MCVIDEO) au cœur de la technologie 4G, le 3GPP groupe et l’ETSI permettent à la PMR de garder son ADN tout en profitant de l’ensemble des possibilités et évolutions de la 4G à travers son large et productif écosystème.

 

Même si des solutions over-the-top sur la base de réseaux grand public existent, elles ne permettent en aucun cas d’assurer le même niveau de qualité, de robustesse et de sécurité que les communications réalisées dans le cadre d’un réseau privé et dédié aux activités professionnelles.

 

La PMR se voit donc à nouveau avec de réelles perspectives de développement et de croissance : un avenir résolument tourné vers l’intégration de ces services aux nouveaux usages de ses clients. Avec les premières autorisations d’utiliser la bande de fréquence 2,6 GHz (4G privée), nous allons voir arriver de nouvelles générations de réseaux qui seront l’avenir concret de la PMR en France. Avec bientôt des perspectives d’évolution vers la 5G.

 

La fin du Talkie-Walkie ? Oh que non ! La PMR garde cette place particulière dans le monde des radios télécommunications qui n’a toujours pas trouvé de remplaçant sérieux. Mieux, sa pérennisation et son développement au sein de la 4G/5G privée lui donnent de réelles et ambitieuses perspectives d’évolution. Talkie-Walkie : always ready !


Sébastien PROMENT
Sébastien PROMENT

Sébastien Proment est Business Developer au sein de la Business line Mobile PRO d’Hub One depuis Décembre 2019. Il a rejoint l’entreprise en 2004 et a exercé dans les périmètres réseaux et services RADIO. Il est épris de musique urbaine, de stand-up et de parfum. C’est un créatif qui aime manier le verbe avec une appétence certaine pour les nouvelles tendances. Son application préférée est Shazam qui le fascine par sa capacité à quasiment toujours trouver la bonne correspondance !

Pour recevoir la documentation Hub One adaptée à vos besoins

X

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies tiers pour réaliser des statistiques de visites et améliorer l’interface du site internet. Pour vous opposer au dépôt de cookies ou pour d’avantage d’informations, veuillez vous référer à notre politique de confidentialité

Accepter
Refuser