Entreprises : comment bien choisir son matériel reconditionné ?

6 juin 2024

Analyse

Le marché du matériel reconditionné connaît une croissance fulgurante, attirant de plus en plus de particuliers en quête de solutions économiques et respectueuses de l’environnement. En tant qu’entreprise, il est également possible de s’équiper avec du matériel reconditionné : PDA, imprimantes, lecteurs, terminaux mobiles et embarqués, scanners de code-barres … tous ces devices sont aujourd’hui accessibles « en seconde main ». Choisir le reconditionné pour sa flotte de terminaux représente un avantage financier et écologique considérable mais c’est aussi un pari risqué. La qualité des produits reconditionnés varie et le manque de règlementation du marché de la seconde main soulève des questions cruciales : comment s’assurer d’un matériel de qualité ? comment choisir son revendeur ? Dans cet article, nous vous expliquerons brièvement la notion de matériel reconditionné puis aborderons la question de la réglementation du marché de la seconde main. Nous vous donnerons ensuite des conseils pour bien choisir votre matériel reconditionné si vous souhaitez équiper vos collaborateurs de terminaux recyclés ou encore en louer pour une période de pic d’activité.
62% des Français préfèrent les appareils de seconde main, un marché qui s’adresse aussi aux entreprises. 62% des Français préfèrent les appareils de seconde main, un marché qui s’adresse aussi aux entreprises.

Matériel reconditionné : avantages et inconvénients

Le matériel reconditionné pour les entreprises désigne des produits électroniques qui ont été retournés par des clients, restaurés par des professionnels et remis sur le marché à un prix souvent inférieur à celui du neuf, bien que des exceptions existent. Parfois, sur des matériels rares et recherchés, les prix peuvent être considérablement plus élevés en seconde main en raison de l’offre et la demande. Ce marché englobe également le celui de la réparation via un Service Après-Vente, avec pour leitmotiv : réparer plutôt que de jeter.

Le reconditionné offre de nombreux avantages pour une entreprise :

  • Une réduction des coûts : le matériel reconditionné est généralement vendu entre 20% et 70% moins cher que le matériel neuf. Il permet de conserver et renforcer un parc existant plutôt que de le renouveler.
  • Une réduction de l’empreinte carbone : le reconditionnement permet de réduire les déchets électroniques et de favoriser l’économie circulaire
  • Un large choix de produits : on trouve aujourd’hui une large gamme de produits reconditionnés, des ordinateurs portables et tablettes aux smartphones, en passant par les imprimantes ou encore les serveurs.

 

Cependant, avant de faire appel à un revendeur de matériel reconditionné, il est important de vérifier :

  • La qualité du matériel : elle peut varier en fonction du vendeur et du grade de reconditionnement. Il est important de choisir un vendeur fiable et de s’assurer que le produit est garanti.
  • La compatibilité : il est important de vérifier que le matériel reconditionné est compatible avec les systèmes informatiques de votre entreprise.
  • Le service après-vente : le revendeur doit proposer un SAV réactif et qualitatif.

Règlementation du marché, grades … où en est-on ?

Un manque de transparence

Le marché du reconditionné, en plein essor, attire de plus en plus d’adeptes. Cependant, sa réglementation s’avère complexe et pose de nombreux défis. On observe par exemple des différences d’interprétation des grades : les appellations “A”, “B” et “C” varient d’un vendeur à l’autre, créant une certaine confusion chez les consommateurs et rendant difficile la comparaison des produits. Aussi, les tests mis en place pour vérifier que le grade correspond bien à l’état du produit reconditionné, ne sont pas communiqués.

À titre d’exemple, un produit affiché en grade « A » peut en réalité être inactif depuis 5 ans. Les batteries et autres composants électroniques peuvent s’abimer en fonction de leur environnement de stockage (trop humide, trop froid, trop chaud…).

Un manque de traçabilité

Le manque de traçabilité est également un point sensible. L’absence d’un système de traçabilité rend difficile l’identification des produits défectueux et limite la possibilité de les rappeler en cas de problème. L’origine des pièces est également difficile à retrouver, notamment en cas de défaillance.

Ce flou règlementaire donne une mauvaise image du reconditionné (produits défectueux, SAV médiocre…) et peut rebuter certaines entreprises à sauter le pas. Cependant, en faisant le choix de la qualité plutôt que du prix, le matériel reconditionné peut être une vraie opportunité.

La qualité du matériel reconditionné : un enjeu crucial pour la satisfaction client

Se concentrer sur l’électronique plutôt que l’esthétique

Le matériel reconditionné est souvent proposé avec une batterie d’occasion qui aura une durée de vie limitée. Il est donc important de prendre en compte cette notion si vous souhaitez investir dans un produit reconditionné pour votre entreprise. Car il faut le dire, choisir le reconditionné représente un risque : un produit défectueux peut avoir de lourdes conséquences sur la satisfaction client et le chiffre d’affaires. Il est donc essentiel de regarder l’intérieur (composants, batteries…) plutôt que l’aspect extérieur.

Afin de garantir la qualité du produit, il est également important de se renseigner sur le revendeur. Ainsi, n’hésitez pas à demander les caractéristiques des grades proposés et demander des informations précises sur les tests effectués. Voici quelques questions à poser :

  • Depuis combien de temps l’entreprise est-elle spécialisée dans le reconditionnement ?
  • Le revendeur est-il un professionnel agréé ? (peut être un peu contradictoire avec le fait qu’il n’existe aucune réglementation donc aucun agrément ?)
  • Quelles sont les garanties offertes ? (Durée, type de panne couverte, etc.)
  • Existe-il un service après-vente ? (Dépannage, échange, etc.)
  • Quelles sont les caractéristiques précises de chaque grade ? (État esthétique, tests effectués, pièces remplacées, etc.)
  • L’origine du matériel reconditionné est-elle connue ? (Provenance, date de première utilisation, etc.)
  • Des tests de performance sont-ils réalisés ? (Benchmark, stress test, etc.)

 

En plus de ces questions, n’hésitez pas à demander au revendeur de clarifier tout point qui vous paraît essentiel.

Expertise, proximité et service client : le trio gagnant

Pour gérer votre flotte de terminaux reconditionnés, nous vous conseillons de miser sur 3 aspects : l’expertise, la proximité et le SAV.

Les acteurs majeurs du marché du reconditionné sont très attractifs sur les prix, mais la qualité du service client est bien souvent négligée. Pour des réparations de qualité, adressez-vous à un revendeur qui travaille sur de petits volumes, doté de techniciens expérimentés qui remettent à neuf chaque appareil avec soin, garantissant une qualité optimale et une durée de vie prolongée.

Bien qu’il souffre d’une image assez négative à cause de son manque de transparence et de la qualité du service après vente, le marché du reconditionnement a de beaux jours devant lui, notamment dans les entreprises, qui doivent contribuer aux enjeux écologiques actuels. Si vous estimez que le risque lié à une flotte recyclée est trop élevé pour votre activité, vous pouvez toujours opter pour le reconditionnement de vos anciens actifs informatiques afin de prolonger leur durée de vie !

La location de matériel reconditionné est également une option pour tester ce type de matériel et se forger ainsi son propre avis sans prendre de risque.

 

 

Si vous avez du matériel à faire réparer ou à maintenir, nos équipes peuvent vous aider : https://www.hubone.fr/solutions/mobilite/reparation-maintenance-pda-imprimantes-scanners-lecteurs-code-barres/

 

 

 

Besoin de plus d'informations

Vanessa Koertge
Vanessa Koertge

Vanessa a rejoint le groupe Hub One en mars 2023 où elle occupe sur le site de Saint-Clair-du-Rhône, le poste de Chargée d’affaires refurb, location et rachat de parc. Vanessa trouve son bonheur dans le partage de moments agréables qu’elle passe avec sa famille et ses amis, ainsi que dans la découverte de nouveaux endroits à travers ses voyages. Le sport occupe une place importante dans la vie de Vanessa. Elle est une fervente adepte de la course à pied et a même participé à son premier semi-marathon à Lyon en 2022. En plus de la course à pied, elle apprécie également le sport d'équipe, en particulier le football, qu'elle a pratiqué plus jeune. Cet esprit d’équipe, Vanessa le pratique avec ses collègues développant ainsi la collaboration afin de progresser ensemble dans leur domaine d‘activité. On l’aura compris, Vanessa aime relever les défis, particulièrement dans son métier où cet esprit lui permet d’atteindre voire de dépasser ses objectifs. Coté technologie, le gadget préféré de Vanessa est son téléphone dont il lui est impossible de séparer.


Pour aller plus loin

Pour recevoir la documentation Hub One adaptée à vos besoins

Le présent site stocke des cookies et autres traceurs sur votre équipement (ci-après dénommés « cookies »). Ces cookies sont utilisés par Hub One pour collecter des informations sur la manière dont vous interagissez avec le site et établir des statistiques et des volumes de fréquentation et d’utilisation afin d’améliorer votre parcours en tant qu’utilisateur.
Vous pouvez choisir de ne pas autoriser certains types de cookies, à l’exception de ceux permettant la fourniture du présent site web et qui sont strictement nécessaires au fonctionnement de ce dernier. Pour accepter ou refuser l’utilisation des différentes catégories de cookies (à l’exception de la catégorie des cookies strictement nécessaires), rendez-vous dans les Préférences cookies.
Vous pouvez à tout moment revenir sur votre autorisation d’utilisation des cookies (Préférences cookies).
Le refus de l’utilisation de certains cookies peut avoir un impact sur votre utilisation du site.
En savoir plus : Politique cookies
Préférences cookies
Refuser tous les cookies
Accepter tous les cookies