Android pour les entreprises : qu’apportent les nouvelles versions d’OS ?

30 décembre 2021

Analyse

Après l’arrêt du support pour les terminaux fonctionnant sous OS Windows, les entreprises sont aujourd’hui rodées à l’utilisation de Google Android pour leur flotte d’appareils mobiles. Avec la récente sortie de l’OS Android 12 pour les entreprises, retour sur le passage à un système d’exploitation au fait des enjeux professionnels, agrémenté de quelques conseils pour bien réussir votre migration.
Les versions 11 et 12 de l’OS Android tiennent compte des enjeux de sécurité, de flexibilité et de mobilité des entreprises. Les versions 11 et 12 de l’OS Android tiennent compte des enjeux de sécurité, de flexibilité et de mobilité des entreprises.

Qu’a changé le passage à l’OS Android pour les entreprises ?

Android est un système nativement orienté “utilisateur”. En termes d’API, de développement logiciel et de confort d’utilisation, on fait bien plus de choses avec l’OS Android qu’avec les systèmes d’exploitation historiques Windows Mobile ou Windows CE. Avec Android, les limitations, c’est presque vous qui vous les imposez.

On peut notamment mettre l’accent sur 3 changements de paradigmes importants :

  • La liberté d’usage accordée à l’utilisateur final

L’usage au quotidien est assez pratique et intuitif avec Android, ce qui n’était pas le cas du tout avec Windows mobile. On n’est plus uniquement sur un MDM ou un EMM qui pousse des applications plus ou moins imposées à l’utilisateur. À l’inverse, l’utilisateur peut télécharger les applications dont il a besoin, via le store, ce qui n’élimine en rien la supervision nécessaire de l’entreprise. L’environnement est complètement orienté utilisateur avec des espaces plus conviviaux, plus “user-friendly”, plus intuitifs.

  • La sécurité “entreprise”

Cette plus grande liberté ne déroge pourtant pas aux règles essentielles de sécurité “entreprise”. L’utilisateur retrouve un usage naturel comme sur son smartphone personnel, sauf que certains paramètres peuvent être pré-verrouillés et contraints en amont sans donner de sensation limitante. Par exemple : la connexion Wi-Fi peut être exclusivement orientée sur le Wi-Fi de l’entreprise pour éviter tout risque de synchronisation avec un réseau inconnu.

  • Le développement facilité en Java

Enfin le développement, en plus d’être gratuit, est stratégiquement facilité. Pour les développeurs et ingénieurs logiciels fraîchement sortis d’études universitaires, les langages connus restent C et Java. Et ce dernier est relativement facile à exploiter, très souple à l’usage. Il est beaucoup plus facile de sortir rapidement une application professionnelle, même la plus assez sophistiquée.

Lire aussi notre article « Migration vers Android : 1 an après, quel est le bilan ? »

Qu’apportent les nouvelles versions de l’OS Android pour les entreprises ?

Au-delà des promesses de réalité augmentée, de recherche vocale et d’une foule d’autres améliorations, Android 11 permet d’offrir une interaction nouvelle avec les applications, aussi bien au grand public qu’aux entreprises. L’introduction de Google Assistant sur Android 12 contribue à son tour à rendre ces applications encore plus intuitives et personnelles.

Côté entreprise, on peut retenir une série de nouvelles fonctions de confidentialité, sécurité et productivité pour les flottes d’appareils mobiles fonctionnant sur Android 11 ou Android 12 :

  • le cryptage 128 bits pour protéger les données sensibles ;
  • la compatibilité avec des applications professionnelles, telles qu’Intune qui aide les entreprises à prendre des décisions intelligentes en intégrant les systèmes de gestion des employés sur le téléphone et les comptes de ressources des employés ;
  • l’intégration de plateformes d’applications tierces comme Cast, qui permet d’accéder plus facilement aux données critiques provenant de sources extérieures comme les canaux de vente et les bases de données externes ;
  • la création de profils professionnels pour isoler les données personnelles des collaborateurs et permettre une déconnexion au départ du travail ;
  • l’intégration de nouvelles API pour la connectivité 5G.

Les entreprises sont très sensibles aux améliorations sécuritaires, Android l’a bien compris. La version 11 de l’OS adressait déjà cet enjeu, avec la mise en place d’un système de permission unique. Au lieu d’accepter ou de refuser une permission sensible, l’utilisateur peut dorénavant accorder une permission en “one-shot”, c’est-à-dire qu’elle devra être demandée à nouveau au prochain besoin. La politique de confidentialité a également évolué pour faire en sorte que les applications fonctionnant en arrière-plan demandent une autorisation supplémentaire pour avoir accès à la géolocalisation ou aux capteurs photo et micro.

Quels points de vigilance avant de passer aux nouvelles versions de l’OS Android ?

Il peut y avoir une certaine adhérence entre une version donnée d’une application et versus une version de l’OS ’Android. Elle peut même devenir critique si les librairies mises à disposition par Android :

  • ne sont plus adressables (dépréciation pour divers motifs : sécuritaire, évolution…)
  • ne sont plus exposées à l’identique pour adresser davantage de besoins (performance, accessibilité…)
  • ont subi une régression involontaire (anomalie ou conflit avec une autre librairie par dépendance).

Ces applications peuvent aussi nécessiter de procéder à des changements de politique sécuritaire, imposés par les nouvelles versions Android, qui se répercutent sur leur mise en conformité. L’ajout du système de permission unique en est un bon exemple.

Mais les évolutions de sécurité ne sont pas les seules à amener de nouvelles contraintes. Si une application requiert de s’adresser à des modules existants de manière dynamique (comme le fait de solliciter le moteur du navigateur Google Chrome par exemple), son fonctionnement est forcément impacté par des mises à jour d’OS. Ces programmations hybrides sont potentiellement autant sources d’améliorations que de difficultés. De manière générale, charge aux développeurs de consulter la liste des changements de comportements qui pourraient affecter les applications lors du passage d’une version à une autre d’Android. Chaque mise à jour peut impliquer une mise à niveau d’un EMM ou du parc de terminaux, une maintenance des différents profils utilisateurs, une édition de l’application en elle-même.

 

Le passage à Android 12 accentue davantage encore l’orientation “utilisateur” du système d’exploitation, tout en renforçant les protocoles de sécurité et confidentialité attendus par les entreprises : complexité des mots de passe, stabilité et sauvegarde des profils utilisateurs, contrôle administrateur sur la connectique, géolocalisation approximative… La récente version donne la main, en toute transparence, sur les autorisations individuelles accordées aux applications et favorise le contrôle sur les données personnelles et professionnelles.

Vous souhaitez en savoir plus sur les nouvelles versions de l’OS Android pour les entreprises ? Contactez les experts Hub One pour obtenir une réponse personnalisée.

 

Téléchargez aussi le livre blanc rédigé en partenariat avec Honeywell, « La migration des systèmes d’exploitation mobiles »

Besoin de plus d'informations

Pour recevoir la documentation Hub One adaptée à vos besoins

Le présent site stocke des cookies et autres traceurs sur votre équipement (ci-après dénommés « cookies »). Ces cookies sont utilisés par Hub One pour collecter des informations sur la manière dont vous interagissez avec le site et établir des statistiques et des volumes de fréquentation et d’utilisation afin d’améliorer votre parcours en tant qu’utilisateur.

Vous pouvez choisir de ne pas autoriser certains types de cookies, à l’exception de ceux permettant la fourniture du présent site web et qui sont strictement nécessaires au fonctionnement de ce dernier. Pour accepter ou refuser l’utilisation des différentes catégories de cookies (à l’exception de la catégorie des cookies strictement nécessaires), rendez-vous dans les Préférences cookies.

Vous pouvez à tout moment revenir sur votre autorisation d’utilisation des cookies (Préférences cookies).

Le refus de l’utilisation de certains cookies peut avoir un impact sur votre utilisation du site.


En savoir plus : Politique cookies
Préférences cookies
Refuser tous les cookies
Accepter tous les cookies