Vers la fin du RTC ! Pourquoi Orange a décidé d’arrêter ?
17 octobre 2018

Analyse

Vers la fin du RTC

! Pourquoi Orange a décidé d’arrêter ?

Orange a annoncé l’arrêt de la production de nouvelles lignes fixes sur le Réseau Téléphonique Commuté (RTC) et la migration progressive de toutes les lignes existantes vers l’IP, dans les 10 prochaines années. On vous explique pourquoi!

 

Et si on parlait un peu histoire ?
Le RTC est le réseau téléphonique commuté, inventé à la fin du XIXe siècle, déployé par France Télécom dans les années 1980. Utilisé par la plupart des opérateurs, il permet d’acheminer les communications téléphoniques de leurs clients sur un réseau fixe.

Mais depuis 2005 environ, avec l’avènement du protocole IP et la large adoption des offres d’accès à Internet, ce n’est plus le seul véhicule des services de téléphonie fixe.

 

Pourquoi Orange a-t-elle décidé de l’arrêter ?
L’arrêt du RTC est motivé par l’obsolescence de la technologie. Le réseau RTC devient de plus en plus compliqué à entretenir, alors qu’il est de moins en moins utilisé.

Il faut savoir que dans les milliers de commutateurs centraux d’ancienne génération qui fonctionnent encore, certains composants, dits à « commutation de circuits », sont hérités des technologies électromécaniques qui datent de plus de 30 ans. Les pièces de rechange, quand elles existent, se font très rares. Pour Orange, cette obsolescence des autocommutateurs dits « publics » concerne environ 300 systèmes en France.

Autre point noir du RTC, sa grande consommation en énergie, puisque les câbles autoalimentent les postes terminaux en énergie (en 12 ou 48V, donc sans connexion avec le réseau électrique d’EDF ou autres).

Orange (ex-France Télécom) a donc décidé, avec l’accord de l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (Arcep), de faire basculer toutes les communications vers l’IP, un protocole international plus moderne, plus simple et plus performant.

 

Ce que NE signifie PAS la fin du RTC, mettons fin aux « on dit » !
La fin du RTC ne signifie pas pour autant la fin du service téléphonique ; celui-ci sera assuré sur la technologie IP par tout opérateur qui aura développé une solution de substitution en VoIP.

La fin du RTC ne signifie pas non plus ni la fin du cuivre, ni la fin des liaisons louées.

La fin du RTC n’a pas d’incidence sur la qualité de service de la voix qui consomme peu de débit en IP. Il y a donc un impact négligeable sur la disponibilité de la bande passante pour le service Internet Haut Débit. Selon les sondages menés jusqu’ici sur une base de clients détenant simultanément une ligne RTC et une ligne VoIP, 70% estiment que la qualité de la VoIP égale ou dépasse celle du RTC .

Les lignes RTC existantes ne seront pas impactées lors de l’arrêt de production ; il appartiendra à chaque opérateur de proposer des solutions de substitution à ses clients, préalablement à l’arrêt technique du service.

 

Et qu’en est-il chez nos voisins ?
• Autriche : Telekom Austria a été le premier opérateur européen à basculer son réseau en tout IP, dès 2014
• Hongrie : la transition est complète depuis la fin 2015
• Suisse : Swisscom a depuis prévu de « faire passer tous les services basés sur la téléphonie fixe traditionnelle à la technologie IP » d’ici fin 2017.
• Royaume-Uni : A partir de 2020, il ne sera plus possible d’ouvrir une ligne fixe traditionnelle, et British Telecom ambitionne de passer au tout IP d’ici 2025.
• Allemagne : Deutsche Telekom s’est fixé 2018 comme date butoir pour abandonner le RTC et passer au tout IP
• Pays-Bas : l’opérateur historique KPN a déjà fait migrer plus de 85% de son réseau en VoIP
• Espagne, Italie, Grèce : la transition est en cours
• Etats-Unis : les opérateurs comme AT&T et Verizon visent du tout IP pour 2020


Naéva MEASSO
Naéva MEASSO

Chef de Produit Voix et Communication Unifiée

Naéva MEASSO est chef de Produit Voix et Communications Unifiées chez Hub One. C’est une passionnée de cuisine qui aime aller au restaurant pour découvrir de nouvelles saveurs et avoir des inspirations pour ses propres plats. La cuisine véhicule pour elle des valeurs de générosité et de partage. Des valeurs qu’elle retrouve dans la musique, une autre de ses passions. Elle se rend régulièrement à des concerts très variés : pop-rock, musiques latines...Cela lui permet de découvrir des styles et des atmosphères très différentes tout en enrichissant sa culture musicale. Son gadget préféré, c’est plutôt une application : « vente-privée » pour être à l’affut des bonnes affaires!

Pour recevoir la documentation HubOne adaptée à vos besoins

X

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies tiers pour réaliser des statistiques de visites et améliorer l’interface du site internet. Pour vous opposer au dépôt de cookies ou pour d’avantage d’informations, veuillez vous référer à notre politique de confidentialité

Accepter
Refuser
X
Solution de télétravail