La réalité augmentée à l’assaut de la culture et du tourisme

7 juillet 2017

Rencontre


				<![CDATA[]]>		Par

Depuis quelques années, ce n’est plus un secret, la réalité augmentée poursuit son développement et avec elle, de nombreuses opportunités s’ouvrent pour les acteurs du secteur culturel et touristique. A la croisée des mondes réel et imaginaire, quelles solutions émergent ? Et comment la technologie Wi-Fi peut-elle contribuer à la transformation de l’expérience client ? Rencontre avec M. Duc Phan, Directeur des Relations Clients chez UCOPIA, leader européen de la connectivité Wi-Fi et de l’expérience de proximité (UX) sur mesure.

Bonjour Monsieur Phan, pouvez-vous nous expliquer l’activité d’UCOPIA ?
UCOPIA travaille au quotidien pour améliorer le parcours utilisateur et le design des expériences clients. Nous connectons les visiteurs, les invités, les clients et les audiences de tout réseau Wi-Fi de manière sécurisée et sûre et nous permettons aux entreprises, aux stades et aux villes de communiquer avec leurs utilisateurs.

Nous rendons possible la gestion des hotspots, rendons facile le déploiement des services et la collecte d’information sur les utilisateurs.

 

Quel est l’intérêt de la réalité augmentée pour les entreprises touristico-culturelles?
Nous avons tous remarqué le succès de Pokémon Go, mais ce n’est qu’un aperçu de ce qui pourra être développé dans les prochaines années grâce à l’intérêt des mobinautes ayant une appétence pour l’expérience Wi-Fi. Encore peu utilisée dans l’industrie du tourisme, la réalité augmentée permet d’intégrer des informations digitales dans l’environnement de l’utilisateur (audio, vidéo ou même tactiles) en temps réel. Elle vient donc révolutionner l’expérience des voyageurs.

 

De nombreux musées comme celui du Louvre ou le Musée des Arts et Métiers se mettent à utiliser la réalité augmentée. Pouvez-vous nous l’expliquer ?
L’objectif des musées est de rendre leurs expositions plus attractives pour attirer un public varié tout en maintenant leurs rôles de conservation, d’éducation et de sensibilisation. La réalité augmentée leur permet ainsi d’utiliser la narration numérique des visiteurs en faisant appel à leurs sensations émotionnelles tout au long de leur évolution dans le musée.

La réalité augmentée haptique permet aux visiteurs de toucher des scans 3D d’artefacts étant trop fragiles pour être manipulés. Des recherches récentes sur les technologies haptiques ont amené au développement de ces formes virtuelles grâce à l’utilisation d’ultrasons. Ces derniers créent des différences de pression permettant de palper ces formes comme si elles étaient réelles. Les visiteurs peuvent donc toucher et interagir avec un plus grand nombre d’objets exposés, au grand bonheur des personnes aveugles ou malvoyantes.

 

D’autres possibilités à destination du tourisme ?
Que l’on soit touriste et que l’on parte à l’étranger ou que l’on ait simplement peur de se perdre dans un endroit que l’on ne connait pas, il existe de nombreuses applications qui utilisent la technologie de réalité augmentée pour se localiser et donner des informations sur les points d’intérêts les plus proches en utilisant la caméra du smartphone (tels que les fastfoods, restaurants, transports, attractions touristiques etc.). Google TM Translate utilise également la fonctionnalité Word Lense qui détecte et traduit automatiquement tout texte étranger apparaissant dans l’objectif de la caméra.

 

Quel avenir pour la réalité augmentée ?
Les applications impliquant cette technologie ont besoin d’une quantité de données suffisante, de peu de latence, d’itinérance (4G, 5G) mais également de haute précision. La réalité augmentée a donc besoin de Wi-Fi car les signaux radios sans-fil sont le meilleur moyen pour déterminer une localisation. Un téléphone avec Wi-Fi activé est détecté par tous les Points d’Accès (AP) environnants, même si ce dernier n’est connecté à aucun d’entre eux. Combiné avec le GPS, les algorithmes peuvent définir une position.

 

Le monde dans lequel nous vivons est de plus en plus connecté et la réalité augmentée va renforcer cette tendance alors que la technologie évolue. L’amélioration de l’environnement en y ajoutant des informations digitales va réellement changer notre vie de tous les jours. Les structures hôtelières vont pouvoir tirer avantage de cette technologie pour mieux connaître leurs invités et ainsi mieux satisfaire leurs besoins en rendant disponible tout ce dont ils ont besoin à l’endroit et au moment voulu.

Besoin de plus d'informations

Maxime BLAISE-DUPUY
Maxime BLAISE-DUPUY

Maxime BLAISE-DUPUY est Assistant Communication Corporate et Relations Médias chez Hub One. C’est un passionné de théâtre sous toutes ses formes. Depuis son plus jeune âge, il a eu l'occasion de participer à de nombreuses représentations, tant sur du sketch que de l'improvisation. Son application préférée est sans nul doute Trello qui lui permet de planifier chaque petite minute de son temps et ainsi ne rien rater.

Pour recevoir la documentation Hub One adaptée à vos besoins

X
Le présent site stocke des cookies et autres traceurs sur votre équipement (ci-après dénommés « cookies »). Ces cookies sont utilisés par Hub One pour collecter des informations sur la manière dont vous interagissez avec le site et établir des statistiques et des volumes de fréquentation et d’utilisation afin d’améliorer votre parcours en tant qu’utilisateur.

Vous pouvez choisir de ne pas autoriser certains types de cookies, à l’exception de ceux permettant la fourniture du présent site web et qui sont strictement nécessaires au fonctionnement de ce dernier. Pour accepter ou refuser l’utilisation des différentes catégories de cookies (à l’exception de la catégorie des cookies strictement nécessaires), rendez-vous dans les Préférences cookies.

Vous pouvez à tout moment revenir sur votre autorisation d’utilisation des cookies (Préférences cookies).

Le refus de l’utilisation de certains cookies peut avoir un impact sur votre utilisation du site.


En savoir plus : Politique cookies
Préférences cookies
Refuser tous les cookies
Accepter tous les cookies