Réaliser un audit pour s’assurer de la qualité de sa couverture mobile indoor
1 décembre 2017

Rencontre

Réaliser un audit pour s’assurer de la qualité de sa couverture mobile indoor

Une bonne couverture mobile indoor (à l’intérieur des bâtiments) est aujourd’hui essentielle pour les entreprises, mais encore faut-il s’assurer de sa qualité et appliquer des solutions si celle-ci n’est pas optimale. François Munerot, responsable ingénierie radio chez Hub One, nous apporte des éléments de réponse.

La question de la couverture mobile outdoor (à l’extérieur des bâtiments) n’est presque plus un sujet. En France, le nombre de zones blanches se limite aujourd’hui à 268 communes (soit à peine 0,7% du territoire) et le gouvernement s’est engagé à venir à bout de ces zones blanches avant la fin 2017 (Source Le Dauphiné).

 

Outdoor vs Indoor

Le constat n’est pour autant pas le même lorsque l’on étudie la couverture à l’intérieur des bâtiments. En effet, les nouvelles normes du bâtiment ou encore la complexité des constructions rendent parfois la connexion difficile.

Or, pour François Munerot, « assurer une couverture efficace et sans mauvaise surprise à ses collaborateurs est devenu une obligation pour les entreprises. Les outils collaboratifs et les besoins en communication demandent une connectivité sans faille afin de garantir confort, efficacité et productivité aux équipes ».

Pour cela, il est nécessaire de faire un premier état des lieux de la qualité de la couverture et de se poser deux questions en priorité : « Ai-je des remontées utilisateurs ? Y a-t-il des zones en particulier qui posent problème ? ».

Deuxième étape : la réalisation d’un audit de couverture ! Ces audits sont pratiqués par les opérateurs mobile eux-mêmes en fonction de la taille de leur client. C’est pourquoi des sociétés de conseil en SI proposent aujourd’hui des dispositifs d’audit et de recommandation afin de compléter le besoin.

 

Diagnostic et perspectives

« Lors d’un audit de couverture, il faut commencer par envoyer un technicien de mesure sur le ou les sites concernés. A l’aide d’un matériel spécifique, il mesure la couverture 4G, 3G et même 2G. Par la suite, des ingénieurs radio prennent le relais pour effectuer un diagnostic et proposer une solution si besoin », explique François Munerot.

Parmi les solutions, ils existent 3 grandes familles de dispositifs :

  • Les Femto Cells, de petits boitiers plutôt adaptés à de petites structures car leur couverture reste limitée à quelques dizaines de mètres et peu d’utilisateurs ;
  • Les répéteurs, qui agissent comme un relai indoor et nécessitant des autorisations ;
  • Enfin, les DAS (Distributed Antenna System), qui sont de vraies antennes sur le même principe que les antennes outdoor et qui permettent de couvrir les sites les plus complexes (en sous-sol par exemple)

L’expert précise : « le dispositif peut « mixer » plusieurs technologies pour proposer la meilleure solution au client. Le projet est modélisé par les ingénieurs et une simulation est proposée à l’entreprise ».

 

Il est à noter qu’une quatrième technologie est en train de modifier la position de ces solutions de couverture mobile. Il s’agit en effet de la voix sur Wi-Fi qui pourrait bien amener une alternative intéressante dans certains cas à ces solutions radio… A suivre !

Maxime BLAISE-DUPUY
Maxime BLAISE-DUPUY

Maxime BLAISE-DUPUY est Assistant Communication Corporate et Relations Médias chez Hub One. C’est un passionné de théâtre sous toutes ses formes. Depuis son plus jeune âge, il a eu l'occasion de participer à de nombreuses représentations, tant sur du sketch que de l'improvisation. Son application préférée est sans nul doute Trello qui lui permet de planifier chaque petite minute de son temps et ainsi ne rien rater.

Pour être informé en temps réel

X

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies tiers pour réaliser des statistiques de visites et améliorer l’interface du site internet. Pour vous opposer au dépôt de cookies ou pour d’avantage d’informations, veuillez vous référer à notre politique de confidentialité

Accepter
Refuser