Hôtellerie : le Wi-Fi entre dans le TOP 3  des critères de sélection avant réservation
29 novembre 2019

Analyse

Hôtellerie : le Wi-Fi entre dans le TOP 3 des critères de sélection avant réservation

Cela vous est-il déjà arrivé de sortir de votre chambre d’hôtel, smartphone à la main, à la recherche d’un peu de réseau ? De vouloir profiter de votre abonnement de séries en streaming sur votre lieu de vacances sans y parvenir ? D’hésiter à utiliser le Wi-Fi de l’hôtel de peur d’être piraté ?

 

Rassurez-vous, vous n’êtes pas les seuls. Selon Bureau Veritas, 34% des voyageurs font de l’accès Internet le critère n°1 dans leur choix d’hébergement. Et 83% des clients prennent le temps de signaler une mauvaise connexion Wi-Fi. Ces chiffres montrent qu’avec l’évolution des modes de travail, et plus largement de nos modes de vie, la seule présence d’un Wi-Fi gratuit ne suffit plus. Avant de réserver, les clients ont besoin d’avoir l’assurance que l’accès Internet leur permettra vraiment de vivre connectés.

 

Un label pour garantir la qualité de service Wi-Fi

 

C’est dans cet esprit que Bureau Veritas a développé un label Performance Wi-Fi. Conçu avec des professionnels de l’hôtellerie, un constructeur d’équipements Wi-Fi et des spécialistes des réseaux mobiles et des applications, ce nouveau label a pour objectif de certifier que le réseau Wi-Fi de l’hôtel répond aux exigences de connectivité attendues par la clientèle. Et ce en tout point de l’établissement. “Notre protocole de tests consiste à mettre le réseau de l’hôtel dans une situation de stress”, explique Frédéric Chavanne, Directeur Commercial de Bureau Veritas Certification. “Nous installons un certain nombre de terminaux, puis nous les connectons les uns après les autres à un serveur dédié pour simuler un usage intensif du réseau par l’ensemble de la clientèle. Cela permet de connaître le maximum de connexions simultanées possibles, la vitesse de connexion et d’échange de données. Nous effectuons également des tests d’étanchéité pour vérifier que les utilisateurs d’une chambre ne puissent pas pénétrer sur les terminaux des autres clients.”

 

Les niveaux d’exigences retenus lors de ces tests correspondent aux valeurs minimales de débit montant et descendant définies par l’Arcep, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes. Ce qui en fait un label cohérent du point de vue des standards attendus sur le marché de l’hôtellerie. Pourtant, sur les quelques hôtels déjà testés, seul le Byblos, un palace 5* situé à Saint-Tropez, vient d’obtenir le plus haut niveau du label.

 

Rehausser les niveaux d’exigence du marché

 

La création de ce label est intéressante à différents niveaux. Pour les clients, il certifie l’engagement pris par l’hôtel d’offrir un réseau Wi-Fi de qualité répondant aux usages les plus courants (emailing, jeux en ligne, visio-conférence, streaming vidéo, etc.). Du côté des professionnels de l’hôtellerie, ce label est l’occasion de mettre à niveau le réseau Wi-Fi pour créer une véritable différenciation de marque sur le marché. Enfin, pour les prestataires fournisseurs de solutions Wi-Fi, ce nouveau label rehausse le niveau d’exigence technique et contractuelle à atteindre dans la profession. En définitive, tout le monde en ressort gagnant.

 

Pourtant, la question de la qualité du Wi-Fi semble encore peu traitée dans sa globalité par les acteurs de l’hôtellerie. “Lorsque vous parlez de réseau Wi-Fi avec les hôteliers, on vous renvoie tout de suite vers la DSI, alors que le label touche à des problématiques bien plus larges que la technique”, affirme Frédéric Chavanne. “Nous ne sommes pas là pour contrôler le travail effectué par les services informatiques, pour remettre en cause les choix techniques et les décisions prises, mais pour valoriser une stratégie de marque au service de la satisfaction client.”

 

La performance du Wi-Fi dans les établissements hôteliers devient un incontournable du service au client. Les besoins en bande passante et en connexion sans couture, dans des lieux souvent complexes, tirent l’ensemble des acteurs vers davantage de rigueur, d’innovation, de créativité et d’empathie envers les utilisateurs. Le label créé par Bureau Veritas Certification est là pour nous rappeler que la question du Wi-Fi n’est pas qu’un sujet informatique, mais bien une décision de marque de répondre aux nouveaux standards des attentes d’une clientèle d’affaires, étrangère ou familiale de plus en plus connectée.


Antoine Feltz
Antoine Feltz

Responsable nouveaux Business Wifi

Antoine Feltz est responsable nouveaux Business Wifi chez Hub One, en d’autres termes il est en charge de l’évolution des produits wireless et de leur développement commercial. C’est un sportif passionné de course à pied et de ski. Son gadget préféré, c’est sa liseuse qui lui permet de passer des moments plus calmes en dévorant de bons ouvrages !

Pour être informé en temps réel

X

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies tiers pour réaliser des statistiques de visites et améliorer l’interface du site internet. Pour vous opposer au dépôt de cookies ou pour d’avantage d’informations, veuillez vous référer à notre politique de confidentialité

Accepter
Refuser