En quoi consiste le social engineering ? Et quelles en sont les pratiques ?
12 Avril 2019
Ecran pliable : Que peuvent vraiment attendre les professionnels en terme de nouveaux usages ?
26 Avril 2019

Comment la téléphonie fixe se transforme : les solutions mobiles en forte hausse dans les communications professionnelles

Depuis quelques années, les entreprises commencent à adopter des solutions mobiles et des communications unifiées pour leurs collaborateurs, au détriment du bon vieux téléphone fixe. Avec l’arrivée massive de solutions telles que les softphones PC, le mobile ou encore les communications unifiées ces dernières années, assiste-t-on, à la fin du poste fixe dans l’univers professionnel ?

 

Un virage évident qui prend son temps

Selon Plantronics, leader mondial dans le domaine des casques téléphoniques, il existe des différences réelles et marquées entre les pays dans ce domaine. Les raisons sont multiples : maturité du marché en matière de communications unifiées, législation sur le télétravail… La Suède, est par exemple, en avance par rapport à la France d’au moins 3 ans, dans ce domaine. Selon Plantronics, même s’il ne se sera jamais autant vendu de téléphones de bureaux qu’en 2018, la tendance du marché s’oriente clairement vers un recul progressif du poste téléphonique au profit de solutions plus mobiles. Ce qui ne manque pas d’offrir un marché d’avenir pour des solutions comme les micro-casques, les oreillettes et d’autres produits audio professionnels favorisant la mobilité et la convergence des flux audio. « Aujourd’hui, plus de 60% des collaborateurs en entreprises se retrouvent en situation de mobilité, que ce soit dans et/ou à l’extérieur des bureaux, même si certains d’entre eux sont encore attachés à leur poste fixe et préfèrent les fonctionnalités de leur téléphone de bureau à un softphone », explique-t-on chez Plantronics qui estime que cette migration, sans doute ineluctable, prendra du temps.

 

L’arrivée des « Mobile Only »

Quoiqu’il en soit, le marché de la mobilité explose. Après l’apparition des « mobile workers » il y a 2 ans, voici que débarque les « mobile only », autrement dit des collaborateurs qui n’utilisent plus (majoritairement) que leur smartphone pour gérer leurs activités professionnelles. Par ailleurs, et cela n’est pas un hasard, l’acteur dont la part de marché se développe le plus rapidement en matière de softphonie est le géant Microsoft, avec ses offres Skype for Business et Teams. Dans tous les cas, la plupart des acteurs du marché développent leurs offres de softphonie et/ou de visioconférence au travers du WebRTC (Real Time Communication). Objectif : pérenniser leur base installée et offrir des services plus ouverts et collaboratifs liés au développement des communications unifiées. Selon les experts de Plantronics, 42% des dirigeants d’entreprise privilégient désormais le numérique en matière de communication professionnelle. A cet égard, la transformation digitale offre aux salariés, grâce aux outils numériques, la possibilité de travailler n’importe quand, n’importe où, sur n’importe quel périphérique tout en permettant aux entreprises de s’adapter rapidement au marché. Autre avantage majeur de ces solutions :  la capacité à fournir des données exploitables. Plus de la moitié des dirigeants d’entreprise interrogés précisent, par ailleurs, que l’investissement dans le numérique a amélioré leur bénéfice net. Dans le même esprit, il y a 8 mois, Plantronics a fait l’acquisition de Polycom, une entreprise américaine spécialisée dans les solutions de téléprésence et de communication vocale. But de la manœuvre : pouvoir répondre au mieux à l’ensemble des besoins clients en matière d’efficacité individuelle et collective, tant dans la gestion de l’audio et de la vidéo que pour améliorer l’efficacité des espaces de travail (open Space).

 

Fin des téléphones fixes dans le Nord de l’Europe.

Direction le nord de l’Europe. Senior Business Manager chez Elisa, un opérateur télécom finlandais, Jyrki Latomaki rappelle que dans son pays, 98% des utilisateurs professionnels plébiscitent des appareils mobiles. « Il existe très peu de téléphones fixes. Ces appareils sont utilisés dans des configurations spéciales comme des appels téléphoniques dans des halls ou des sous-sols, là où la couverture mobile est mauvaise ou inexistante, » explique-t-il en précisant que les softphones sont, de leur côté, principalement utilisés par les agents des services clients, mais aussi en tant que deuxième téléphone. Si les raisons de cette utilisation massive des téléphones mobiles en Finlande, sont multiples, notamment la présence du géant national Nokia, Jyrki Latomaki rappelle que son entreprise possédait déjà des solutions mobiles dès 2005 basées sur un réseau intelligent. Les entreprises finlandaises utilisent par ailleurs beaucoup les applications de type WhatsApp pour leurs communications internes. « Les grands groupes, mais aussi les PME utilisent une large gamme d’applications pour la messagerie et la conférence, notamment Skype, WhatsApp, Google Apps, Slack, Zoom, … », précise Jyrki Latomaki qui loue l’efficacité de la solution de service client mobile PBX conçue et commercialisée par Elisa.

 

 Plantronics

Créé en 1961, l’entreprise américaine Plantronics, basée à Santa Cruz aux Etats-Unis est le leader mondial dans le domaine des micro-casques légers pour les télécommunications. En mars 2018, l’entreprise a acheté l’entreprise Polycom, spécialisée dans la vidéo-conférence

 

Elisa

Elisa est une entreprise de télécommunications finlandaise fondée en 1882 opérant principalement en Finlande et en Estonie. Elle compte plus de 6,2 millions d’abonnés (consommateurs, entreprises, administrations publiques)

 

Les appareils mobiles dans l’entreprise

(Sources : Samsung Business, 2017)

82% des entreprises françaises mettent des appareils mobiles à disposition de leurs employés

56% des collaborateurs et dirigeants français travaillent sur mobiles

 

 

Directeur Communication Externe et Marketing Opérationnel
Martial DELPUECH est Directeur Communication Externe chez Hub One. Dans la vie, il est passionné par les arts vivants comme le théâtre, l’opéra et la danse contemporaine. Il est fan de Sidi Larbi Cherkaoui qui représente à lui seul, un symbole de tolérance par le mélange des cultures, et Benjamin Millepied, qui symbolise la rigueur nécessaire pour pouvoir exprimer pleinement son talent. Son gadget technologique préféré : le web. C’est un vrai « internet addict » qui se connecte sur l’un de ses 3 ordinateurs, 2 tablettes ou son smartphone. Et pourtant ce n’est pas un tech !
Pour être informé en temps réel
Recrutement