Agriculture 2.0 : Quand la technologie vient au secours de l’agriculture et la digitalise
8 Février 2019
Nouveau terminal de l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle : fin des frontières grâce au digital ?
22 Février 2019

Arrêt du support Windows CE/Mobile : et si la migration vers Android était une bonne nouvelle ?

Microsoft jette l’éponge. Après une dizaine d’années de lutte acharnée contre les mastodontes IOS et ANDROID, la firme de Redmond met fin à son aventure mobile. D’ici 2021, les versions d’OS développées sur la base du noyau Windows CE (Windows CE, Windows Mobile, Windows Handheld Embedded) ne seront plus maintenues. Il est temps pour les environnements industriels de préparer la migration de leur parc de terminaux durcis vers un OS mobile de nouvelle génération.

 

Malgré tous ses efforts, Microsoft n’a pas réussi à s’imposer sur le secteur des smartphones grand public. Après une année 2017 catastrophique, la version mobile de Windows n’aura finalement équipé que 0,4% des terminaux livrés sur l’année 2018. La décision d’arrêter l’hémorragie Windows Mobile/CE du côté de Microsoft semble donc logique, même si du côté des usages professionnels, cette décision est lourde de conséquences.

 

Aujourd’hui 80% des terminaux mobiles industriels tournent encore sous Windows

Quand on parle de digitalisation, le commun des mortels pense à l’affichage dynamique dans les magasins, ou aux parcours d’achat omnicanaux, mais ce n’est que la partie émergée de l’iceberg. De nombreuses activités industrielles et logistiques utilisent en effet depuis des années des terminaux durcis mobiles, adaptés aux risques et aux contraintes des environnements professionnels, pour suivre les flux logistiques et les flux de production. Un secteur dans lequel les systèmes d’exploitation Microsoft étaient leaders, avec Windows CE et Windows Mobile.

La confirmation de l’arrêt du support de toutes les versions d’OS développées sur la base du noyau Windows CE amène donc le secteur industriel à migrer rapidement leurs systèmes et leur matériel vers l’un des deux OS restants : IOS ou ANDROID. Allez, ne faisons pas durer le suspense plus longtemps… car le grand gagnant dans cette opération est déjà connu. Le système d’exploitation créé par Google, qui s’est largement imposé sur le marché du smartphone grand public, semble avoir séduit les principaux fabricants de tablettes et terminaux mobiles en milieux professionnels.

 

La migration vers Android aura des impacts sur tout le SI

Android présente de nombreux avantages. Conçu nativement pour des usages en mobilité, l’OS de Google s’avère extrêmement robuste et en phase avec les enjeux liés à la digitalisation des métiers industriels. Android bénéficie notamment d’un programme ambitieux de mises à jour mensuelles pour pallier d’éventuelles failles de sécurité, et sa grande popularité lui permet d’avoir le soutien d’une vaste communauté de développeurs qui travaillent à l’optimisation permanente de ses fonctionnalités.

Cependant, la migration à marche forcée des systèmes professionnels n’est pas aussi simple qu’un changement de smartphone pour le grand public. Les usages spécifiques de chaque métier ont souvent entrainé le développement d’applications sur-mesure sur des systèmes Windows interconnectés avec des outils industriels historiques, plus ou moins vieillissants. La bascule des terminaux opérationnels vers un nouvel OS peut donc avoir des impacts extrêmement lourds sur l’ensemble du système informatique de l’entreprise.

 

Un audit est à prévoir pour migrer sereinement vers Android

Pour intégrer au mieux votre nouveau système d’exploitation, une phase d’audit du SI est obligatoire. Dans certains cas, comme en logistique par exemple, l’interfaçage avec le WMS (Warehouse Management System ou Système de Gestion des Entrepôts) s’effectue via un terminal qui fonctionne actuellement sous Windows et qui est équipé d’un client léger pour afficher l’information. Le fonctionnement d’Android permet de reproduire le même process sur le terminal mobile de l’opérateur, l’impact de la migration sur le volet opérationnel sera donc très faible. Le système informatique devra quant à lui intégrer un nouvel outil de gestion de terminaux mobiles fonctionnant sous Android.

Dans d’autres cas d’usages, la migration peut contraindre à repenser des process métiers. Le fonctionnement des terminaux mobiles sous Android peut différer du comportement des terminaux Windows, dans certains environnements plus complexes. La gestion du Wi-Fi sera différente, les claviers seront remplacés par de la saisie tactile et l’autonomie de la batterie pourra varier à la baisse du fait de la taille supérieure des écrans sous Android. Ce qui aura un impact non négligeable sur la journée de travail des opérateurs. L’audit devra donc faire l’état des lieux des systèmes existants, des outils de gestion, des terminaux mobiles comme des usages métier, pour bien qualifier en amont le matériel dont vous aurez besoin pour poursuivre votre activité.

 

Une nouvelle étape dans la transformation digitale du secteur industriel

L’arrêt par Microsoft du support des systèmes Windows CE, Windows mobile et Windows Handheld Embedded est une contrainte en termes d’investissement, mais une formidable opportunité d’optimisation des processus métiers. Les nouveaux systèmes d’exploitation comme Android, pensés dès leur conception pour faciliter les interactions de l’être humain avec son environnement, préparent l’entreprise aux prochaines évolutions du numérique : l’IoT, l’Intelligence Artificielle, la vocale… La migration vers Android promet d’être un nouveau pas en avant sur le chemin de la transformation digitale de l’industrie.

Responsable Avant-Vente et Solutions
Didier CHAINE est Responsable Avant-Vente et Solutions dans la Business Line Indoor (Logistique et Industrie). Il manage une équipe chargée de la gestion des réponses aux appels d’offre et la création de solutions adaptées au marché. De nature sportive, Didier est un passionné de Basket Ball et Hand Ball. Il sait également apprécier des activités telles que la lecture et est féru de découvertes de nouvelles technologies. Son gadget technologique favori est sans doute son smartphone. Plus particulièrement les évolutions technologiques que celui-ci renferme ainsi que les multitudes d’applications compatibles.
Pour être informé en temps réel
Recrutement