Agriculture 2.0 : Quand la technologie vient au secours de l’agriculture et la digitalise
8 février 2019

Analyse

Agriculture 2.0 : Quand la technologie vient au secours de l’agriculture et la digitalise

Tout comme de nombreux secteurs actuellement, l’agriculture n’est pas en marge de la digitalisation, bien au contraire ! Les innovations agricoles ne cessent de se multiplier.

 

Des agriculteurs à la pointe du progrès

Nombreux sont les agriculteurs qui désirent être à la pointe du progrès et acteurs du changement. A l’heure actuelle, le monde agricole est en pleine transition digitale, on estime en moyenne à 80% le nombre d’agriculteurs connectés à Internet depuis leur travail.

Le type d’informations recherchées varie en fonction du type de support. Tandis que sur ordinateur l’agriculteur s’intéresse en priorité aux services bancaires, données d’exploitations ou encore informations sur ses partenaires ; son smartphone lui sert principalement à consulter la météo, un élément très important dans sa profession.

 

Des innovations pour faciliter le quotidien des agriculteurs

L’agriculture se repose de plus en plus sur les technologies, en effet, les machines et solutions automatisées permettent de faciliter et d’améliorer le travail des agriculteurs.

Elles interviennent sur :

  • La traçabilité, un élément particulièrement utile dans la gestion et le suivi de troupeaux, gestion des parcelles…
  • Le recensement afin d’assurer le respect des normes phytosanitaires par exemple.
  • La réglementation, dans le cadre des gestions administratives (comptabilité, facturations, payes etc…).

Pour les agriculteurs, ces innovations technologiques représentent un réel levier puisqu’elles facilitent considérablement leurs tâches quotidiennes. C’est l’une des raisons principales pour lesquelles les machines automatisées sont particulièrement sollicitées dans le secteur.

Un robot agricole autopiloté peut réaliser des tâches difficiles, pénibles ou répétitive telles que le désherbage ou la semence par exemple. C’est un atout non négligeable pour les agriculteurs qui sont, d’une part, libérés des douleurs physiques infligées par ses tâches tout en bénéficiant d’autre part d’un gain de temps pour s’atteler à d’autres tâches.

 

Le drone : un gadget pour une agriculture plus responsable

L’impact environnemental est une donnée non négligeable de nos jours, mais comment répondre à ce besoin lorsque les demandes sont de plus en plus croissantes ?

Ces dernières années, la Big Data (analyse d’un grand volume de données) a fait son entrée dans de nombreux secteurs. L’agriculture a su s’approprier ce nouveau terrain de jeu et développer l’agriculture de précision avec un outil phare : le drone.

En France, les agriculteurs sont les premiers utilisateurs de drones. A raison de 3 hectares la minute, un drone prend très peu de temps pour superviser une parcelle sur une surface très vaste. Seules les manœuvres de décollage et d’atterrissage sont nécessaires, le reste du temps son pilotage est automatique.

Le survol des parcelles permet aux agriculteurs de récolter et d’analyser des données terrain. Ces données serviront ensuite à optimiser les quantités d’engrais ou d’eau, mais aussi de pulvériser intelligemment, de façon à cibler uniquement les mauvaises herbes. Il s’agit là d’un excellent moyen de réaliser des économies et d’améliorer le rendement tout en réduisant l’impact négatif sur l’environnement.

Malgré ces innovations, l’agriculture demeure à un stade primaire de la digitalisation en comparaison à d’autres secteurs. Il faut notamment garder en tête que l’accès à la digitalisation à un coût. Déclenchement de l’irrigation par sms, tracteurs, épandeurs d’engrais équipés de GPS ou encore applications de gestion d’exploitation, les combinaisons sont nombreuses. Cependant l’investissement dans de l’équipement est non négligeable (compter près de 25 000 euros pour un drone et la formation du technicien) ce qui rétrécit l’accès à ces technologies en zones agricoles. Est-ce le prix à payer pour être à la pointe du progrès ?

En constatant les nombreuses technologies avenantes dans le secteur, le pari d’une agriculture purement digitale n’est finalement pas si dérisoire. Un challenge à observer de près pour les prochaines années.

 


Marieme THIAM
Marieme THIAM

Assistante Communication Externe et Relations Presse

Marième THIAM est Assistante Communication Externe et Relations Presse chez Hub One. C’est une passionnée de voyages, aussi aime-t-elle partir à la découverte de nouvelles cultures. Dotée d’une forte appétence pour les réseaux sociaux, elle manie les hashtags et retweets à longueur de journée. Son gadget technologique préféré est son smartphone grâce auquel elle reste connectée et qui lui permet d’être à l’affut des dernières actualités.

Pour être informé en temps réel

X

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies tiers pour réaliser des statistiques de visites et améliorer l’interface du site internet. Pour vous opposer au dépôt de cookies ou pour d’avantage d’informations, veuillez vous référer à notre politique de confidentialité

Accepter
Refuser