Pourquoi les entreprises investissent-elles dans l’Internet des objets ?

19 avril 2016

Analyse


				<![CDATA[]]>		Par

Le cabinet Gartner prévoit que 6,4 milliards d’objets seront connectés en 2016 et 21 milliards en 20201. Les objets connectés vont bouleverser le quotidien des individus, à la fois dans l’environnement personnel et professionnel. En France, les applications pour le grand public sont déjà multiples, et quelques-unes ont aussi été développées pour les entreprises. En effet, l’Internet des objets représente aujourd’hui un véritable enjeu de performance et d’optimisation des coûts pour celles-ci.
L’Internet des objets : une source de données à exploiter pour mieux performer

Le premier usage de l’IoT2 est de pouvoir remonter des informations indispensables à la gestion de l’écosystème d’une entreprise.

Par exemple dans le secteur industriel, il est possible de suivre en temps réel la performance et l’état des machines grâce à des capteurs connectés. Une autre application possible est de positionner des étiquettes RFID3 sur des palettes en entrepôt, et ainsi contribuer à la réduction des coûts et des dépenses de stockage.

Manitowoc, un distributeur américain d’équipements de levage, a développé pour le suivi de ses grues un système de capteurs connectés. Ces outils permettent de maîtriser et de contrôler leurs équipements à distance grâce à la remontée d’indicateurs : emplacement et position des grues, diagnostic de fonctionnement, rapport d’activité4,…

En matière de santé, l’IoT permet de contrôler à distance et en temps réel l’état des patients en les équipant de bracelets connectés. Les médecins peuvent surveiller des indicateurs tels que le rythme cardiaque ou la température. De plus, les personnes sous traitements reçoivent des notifications pour rappeler la prise de leur médicament. Ainsi, cette technologie apporte aux médecins un moyen d’optimiser le temps passé par patient et de prioriser les patients à risque. De plus, cela libère des places dans les hôpitaux et le planning du corps médical est optimisé.

 

La géolocalisation des objets et des personnes

Aujourd’hui, la géolocalisation fait partie des usages incontournables de l’Internet des Objets.

Dans le retail, des capteurs pourraient être utilisés pour suivre les parcours clients en magasin. Placés sur des caddies, ils remonteraient des données sur les habitudes d’achat et il serait possible d’évaluer le temps passé dans chaque rayon, le taux de transformation et tout ceci à des fins marketing.

Dans le secteur industriel, la géolocalisation apporte une aide logistique conséquente, notamment grâce aux trackers d’activité. En optimisant les parcours, on réduit la consommation de carburant des véhicules de transports et d’électricité. Les capteurs envoient des datas indispensables à la maintenance des machines et protègent l’entreprise contre les risques de vols et d’infractions.

 

La Smart City : l’application par excellence de l’Internet des objets

Optimiser les réseaux de transports, autoroutiers, maritimes ou aériens est une problématique à laquelle les villes et les collectivités locales tentent de répondre. Cette technologie apporte alors une réponse pour connecter et optimiser les flux humains et de transports. Les bénéfices sont alors multiples : réguler le trafic, améliorer la sécurité en alertant les usagers en cas de problème, superviser la maintenance des véhicules, etc. Les villes dites « intelligentes » s’inscrivent justement dans cette logique d’optimisation des parcours. Un des bénéfices possibles est également d’améliorer les services de transports de la ville, en informant par exemple les usagers sur l’état du trafic ou les places de parking restantes.

 

Déjà 12 milliards d’euros dépensés 

L’Internet des objets est un sujet qui prend une part de plus en plus importante dans tous les secteurs d’activité. En effet, 12 milliards d’euros, c’est la somme dépensée en 2015 en France par les entreprises dans cette technologie5. Et en 2014, 20% des entreprises françaises ont déjà fait le choix d’investir dans l’IOT6. Un chiffre qui ne cessera d’augmenter dans les années à venir puisque ces nouvelles technologies offrent en effet la possibilité de répondre à plusieurs types de besoins : sécurité, maintenance du matériel, contrôle à distance, optimisation du temps et maîtrise des coûts. D’ailleurs les secteurs de l’industrie, de la santé et du transport sont ceux qui ont généré le plus de revenus ces dernières années7 dans l’IoT.

Pour s’inscrire dans une logique d’innovation et d’amélioration continue, les entreprises l’ont bien compris, il est nécessaire d’investir et de miser sur ce type de solution.


1 Institut Gartner

2 Internet of Things

3 Radio Frequency Identification : étiquettes à puce

4 Silicon

5 Silicon

6 PWC

7 Silicon

Besoin de plus d'informations

Fatoumata SAMAKE
Fatoumata SAMAKE

Fatoumata Samaké est Assistante chef de produit DAS et solutions aéroportuaires. C’est une passionnée de culture hispanique. Elle donne régulièrement des cours particuliers d’espagnol à des étudiants. Fatoumata s’intéresse également au domaine de la cosmétique ! Afin de partager ses talents, elle s'improvise maquilleuse lors d'évènements et transmet ses conseils et coups de cœur beauté sur les réseaux sociaux ! Une autodidacte qui a appris la mise en beauté en reproduisant des looks. Son gadget préféré ? L’application TIDAL, une plateforme de contenu musical à la demande qui diffuse les derniers clips en avant-première.

Pour recevoir la documentation Hub One adaptée à vos besoins

X
Le présent site stocke des cookies et autres traceurs sur votre équipement (ci-après dénommés « cookies »). Ces cookies sont utilisés par Hub One pour collecter des informations sur la manière dont vous interagissez avec le site et établir des statistiques et des volumes de fréquentation et d’utilisation afin d’améliorer votre parcours en tant qu’utilisateur.

Vous pouvez choisir de ne pas autoriser certains types de cookies, à l’exception de ceux permettant la fourniture du présent site web et qui sont strictement nécessaires au fonctionnement de ce dernier. Pour accepter ou refuser l’utilisation des différentes catégories de cookies (à l’exception de la catégorie des cookies strictement nécessaires), rendez-vous dans les Préférences cookies.

Vous pouvez à tout moment revenir sur votre autorisation d’utilisation des cookies (Préférences cookies).

Le refus de l’utilisation de certains cookies peut avoir un impact sur votre utilisation du site.


En savoir plus : Politique cookies
Préférences cookies
Refuser tous les cookies
Accepter tous les cookies