La connexion dans les stades, un levier pour les revenus annexes ?

13 janvier 2015

Analyse

				<![CDATA[]]>		Par

Les recettes des stades sont à la traine en France par rapport à d’autres pays. Parmi les pistes de développement, celle d’un nouveau service de connectivité au sein de ces infrastructures complexes remporte l’adhésion. Explications.

 

Avec l’Euro 2016 de football, les 10 villes hôtes mettent leurs installations à niveau ou construisent comme à Bordeaux un nouveau stade. C’est l’occasion d’observer la culture de l’événement sportif en France.  Dans beaucoup de pays, aller au stade se révèle être une expérience bien plus large que d’assister à un simple match. C’est un moment de communion avec une équipe, un stade, une cité mais aussi un moment de consommation. Consommation de services, de produits dérivés, de restauration.  Pour les stades et les clubs, ce sont des revenus complémentaires considérables.

Or en France, l’absence de cette culture freine ces recettes annexes. Pour changer les habitudes du spectateur français qui vient dans un stade, regarde le match et part, le sport 2.0 est une piste de plus en plus étudiée par les exploitants des stades. Le stade de France vient d’ailleurs de créer sa première application dédiée.

Pour se projeter, il suffit d’assister à n’importe quel match aux Etats-Unis. Au Madison Square Garden par exemple, pendant un match des Knicks, tweets et messages sont affichés sur grand écran. Jeux concours, défis, distributions de cadeaux ou encore commande de burgers, tout se fait en ligne et en réseau.

 

Accompagner le spectateur tout au long de son arrivée sur son Smartphone, lui permettre de se connecter aisément aux réseaux sociaux pour partager ses émotions, lui donner accès à des images du match, pendant l’évènement, c’est offrir autant de services pour créer un lien et participer à une expérience nouvelle du sport collectif ! Bref lui donner envie de rester et de consommer.

Besoin de plus d'informations

Jean-Sébastien MACKIEWICZ
Jean-Sébastien MACKIEWICZ

Directeur Business Line Solution Aéroportuaires

Jean-Sébastien MACKIEWICZ est Directeur de la Business Line Solutions Aéroportuaires chez Hub One. Il est en charge du développement de solutions digitales et logicielles visant à faciliter la gestion des opérations, de l’accueil du passager jusqu’au traitement des avions. Jean-Sébastien croit au management participatif et ambitionne de donner à son équipe un esprit de start up avec un maximum de projets communs. Attaché à son entourage, il passe du temps avec ses proches. Il aime particulièrement voyager dans les grandes capitales. Familier des nouvelles technologies, il possède une appétence pour les gadgets pilotables depuis son Smartphone !

Pour recevoir la documentation Hub One adaptée à vos besoins

X
Le présent site stocke des cookies et autres traceurs sur votre équipement (ci-après dénommés « cookies »). Ces cookies sont utilisés par Hub One pour collecter des informations sur la manière dont vous interagissez avec le site et établir des statistiques et des volumes de fréquentation et d’utilisation afin d’améliorer votre parcours en tant qu’utilisateur.

Vous pouvez choisir de ne pas autoriser certains types de cookies, à l’exception de ceux permettant la fourniture du présent site web et qui sont strictement nécessaires au fonctionnement de ce dernier. Pour accepter ou refuser l’utilisation des différentes catégories de cookies (à l’exception de la catégorie des cookies strictement nécessaires), rendez-vous dans les Préférences cookies.

Vous pouvez à tout moment revenir sur votre autorisation d’utilisation des cookies (Préférences cookies).

Le refus de l’utilisation de certains cookies peut avoir un impact sur votre utilisation du site.


En savoir plus : Politique cookies
Préférences cookies
Refuser tous les cookies
Accepter tous les cookies