Analyse
VoWi-Fi

Qu’est-ce que la voix sur Wi-Fi ?

 

Quand on pense au Wi-Fi, on l’associe immédiatement au surf sur internet. Effectivement jusqu’à maintenant, la navigation sur le web était l’usage premier de ce réseau sans fil. Seulement, depuis peu, celui-ci innove sur une nouvelle fonctionnalité : La voix sur Wi-Fi. Comment cela fonctionne-t-il ? Quels bénéfices et impacts pour les utilisateurs et les entreprises ?

 

Concrètement la voix sur Wi-Fi (VoWiFi, ou Wi-Fi calling) est une innovation qui permet de passer des appels voix sur le réseau Wi-Fi, au lieu de passer par le réseau mobile. Où est la nouveauté par rapport au fait d’appeler via Skype ou Viber quand on est connecté au Wi-Fi

 

Elle est simple : plus besoin d’utiliser dorénavant une application particulière. L’utilisateur conserve son numéro de mobile et bénéficie du handover (opérations qui permettent qu'un téléphone mobile change de cellule radio sans interruption de la conversation ou du transfert des données) avec la zone de couverture mobile. Il est possible de téléphoner de manière classique sauf que le flux voix passe par internet au lieu de passer par le réseau téléphonique 3G/4G

 

Pour l’utilisateur final, tout est transparent : il peut passer ses appels dès qu’il est en Wi-Fi afin de pallier à un éventuel manque de couverture mobile opérateur par exemple. La voix sur Wi-Fi est un exemple frappant de complémentarité entre le réseau mobile 3G/4G et le Wi-Fi. Dans le cadre du transport de la voix, les deux technologies se relaient pour permettre à l’utilisateur final d’appeler dans les meilleures conditions sans interruption et avec une meilleure qualité d’appel

 

Pour des lieux accueillant du public, ou des environnements professionnels, cela permet de capitaliser sur l’infrastructure Wi-Fi pour améliorer le niveau de service délivré aux clients des opérateurs mobiles.

 

 

Cela leur permet de couvrir des zones blanches : notamment dans les bâtiments HQE ou les environnements complexes qui auraient demandé une infrastructure dédiée. La VoWiFi peut être considérée comme une alternative au DAS (Distributed Antenna System) lorsque le Wi-Fi est déjà déployé, mais le DAS conserve de solides avantages : une compatibilité avec 100% du parc de devices et une performance supérieure.

 

Bien que la technologie soit mature, elle reste encore difficile à mettre en application. Beaucoup de contraintes subsistent. Le terminal mobile doit supporter la technologie et obtenir la validation de l’opérateur,et l’utilisateur doit obligatoirement être connecté et authentifié au Wi-Fi, ce qui peut être compliqué selon les lieux publics. L’opérateur Wi-Fi doit également avoir au préalable collaboré avec l’opérateur mobile afin d’obtenir un niveau de service suffisant pour que la VoWiFi fonctionne bien. 

 

La VoWiFi a tout de même de beaux jours devant elle. Cette solution combinant la transmission en temps réel de la voix et des données à l’intérieur des locaux des entreprises et l’alliance  d’autres technologies complémentaires comme Passpoint, devrait répondre aux besoins de couverture mobile toujours croissants des gestionnaires de lieux complexes, et environnements professionnels. 

 

Biographie 

  • Julien Berg est chef de produit Wi-Fi chez Hub One.

    Lorsqu’il vivait en Nouvelle Calédonie, Julien pratiquait le Kitesurf et la planche à voile. Des sports qu’il a dû remplacer lors de son arrivée sur Paris par le running (plus pratique). Ils ont révélé chez lui un esprit compétiteur, et ont développé sa persévérance et sa capacité de résilience : «  je tombe mais je remonte toujours sur ma planche ! ».

     

    Son gadget préféré : le vidéoprojecteur dernière génération. Cette nouvelle technologie qui remplace sa télévision et sa chaine Hi-Fi, lui permet de regarder des vidéos sportives sur grand écran et en bonne qualité ! 

Articles similaires

07 Novembre 2016
Comme l’avait prévu l’étude de Cisco VNI 2015, il y a désormais plus d’...
>>>